Zoom sur

Andréa Verdol

"Il faut toujours aller vers ce que l’on aime."

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Andréa Verdol, j’ai 24 ans et je suis motion designer.

L'interview

Quel a été ton parcours scolaire et professionnel jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai eu un bac S, puis j’ai fait deux années de licence en sciences de la Terre, une année en Guadeloupe (d'où je suis originaire) et une autre à Toulouse pour les options plus intéressantes en deuxième année de licence.

Je me suis ensuite réorientée vers le secteur de l’art. J’ai d’abord suivi une prépa artistique à MJM Toulouse, puis j’ai intégré l’ESMA (École Supérieure des Métiers Artistiques), où j’ai fait un Bachelor en Design Graphique pendant deux ans. Enfin, j’ai conclu mes études par un Master en Direction Artistique.

Dans le cadre de mon cursus, j’ai effectué un stage de 6 mois à la fin de mon master. J’ai donc été stagiaire chez Bproduction Toulouse de juin à décembre 2023, et depuis janvier 2024, je suis en freelance en tant que motion designer. L’objectif est de réintégrer Bproduction en septembre 2023 mais sous forme de CDI ! 

En quoi consiste ton travail pour Bproduction ?

Mon travail pour Bproduction consiste à animer, titrer et parfois monter des vidéos. Étant donné que je viens de commencer en freelance, je réalise principalement des projets de titrage.

Mais je commence à travailler de + en + sur des projets en full motion design, qui demandent plus de créativité et de technique.

Côté perso, quelles sont tes passions, tes hobbies… ?

J’aime beaucoup l’art en général. Je dessine et peins quotidiennement, et j’apprécie beaucoup le cinéma. J’essaie d’aller voir des films chaque semaine s’il y en a qui m’intéressent à l’affiche.

Quelles sont tes inspirations dans ton travail ?

Mes inspirations tournent beaucoup autour de la nature et du monde en général.

Elles s’expliquent par ma passion pour les sciences de la Terre, la géologie et l’environnement, que j’étudiais en licence.

De plus, étant originaire de Guadeloupe, où la nature tient une place importante pour les habitants, cela influence aussi mes créations.

Ton meilleur moment chez Bproduction ?

Mon moment préféré avec la #teambprod a été lorsque l’équipe de Grenoble est venue à Toulouse en décembre, et nous avons tous fait un quiz ensemble.

J’ai vraiment apprécié ce moment car c’était la deuxième fois que nous étions tous réunis, nous avons pu accueillir les nouveaux arrivés en septembre, et surtout nous avons passé une soirée à rire ensemble ! C’était vraiment un bon moment.

L'interview

Tes deux productions préférées
chez Bproduction ?

Corporate

Ma première production préférée est IRP Auto.

C’était une vidéo en full motion et j’ai beaucoup appris en travaillant dessus.

Témoignage

Ma première production préférée est IRP Auto.

C’était une vidéo en full motion et j’ai beaucoup appris en travaillant dessus.

Publicité

Ma première production préférée est IRP Auto.

C’était une vidéo en full motion et j’ai beaucoup appris en travaillant dessus.

Témoignage

Ensuite, je dirais que c’est la vidéo du CEA Prism, que j’ai réalisée avec Rémi Boisserie lorsque j’étais encore stagiaire chez Bproduction.

La direction artistique de Rémi était excellente, et j’ai pu expérimenter de nouvelles animations que je n’avais jamais faites auparavant.

Publicité

Ensuite, je dirais que c’est la vidéo du CEA Prism, que j’ai réalisée avec Rémi Boisserie lorsque j’étais encore stagiaire chez Bproduction.

La direction artistique de Rémi était excellente, et j’ai pu expérimenter de nouvelles animations que je n’avais jamais faites auparavant.

Animation 2D & 3D

Ensuite, je dirais que c’est la vidéo du CEA Prism, que j’ai réalisée avec Rémi Boisserie lorsque j’étais encore stagiaire chez Bproduction.

La direction artistique de Rémi était excellente, et j’ai pu expérimenter de nouvelles animations que je n’avais jamais faites auparavant.

Citation

"Il faut toujours aller vers ce que l’on aime."

Quelle est la phrase ou le dicton qui te définit le mieux ?

La phrase qui me définit le mieux c’est “il faut toujours aller vers ce que l’on aime”. J’ai choisi cette phrase par rapport à ma réorientation, car j’ai fait le choix d’aller vers un secteur qui me passionne.