Projets en Production Vidéo & Drone : 06.51.97.61.35 / Projets en Motion Design : 06.88.94.17.87|contact@bproduction.fr

Pourquoi faut-il scénariser ses films d’entreprise ?

Découvrez à travers cet article pourquoi il est impératif de scénariser vos films d’entreprises

La scénarisation des films corporate

Améliorer son image de marque ? Travailler sa communication interne ou externe ? Aujourd’hui, plus aucun doute : c’est par le biais du film corporate que les entreprises présentent leurs activités et se font connaître. Et si le film d’entreprise n’est pas diffusé sur les écrans télé, il n’échappe pas pour autant à la nécessité d’être scénarisé.

« Notre public n’a pas envie de voir une vidéo aussi intéressante, qui relève presque du court-métrage, ou du registre cinématographique comme vous dites. Non notre cible n’a pas envie qu’on lui raconte une histoire. » Ah oui, vraiment ? Chez Bproduction, nous pensons que quel que soit le film et quelle que soit la cible, la scénarisation n’est pas une option. Laissez-nous vous prouver le contraire au travers de cet article, laissez-nous vous montrer que pour vos films d’entreprise, la scénarisation est devenue une obligation.

La scénarisation des films corporate
Capter l’attention du public grâce à la scénarisation

Capter l’attention du public grâce à la scénarisation

Scénariser c’est provoquer l’intérêt. Qu’il s’agisse d’un film présentant l’activité de votre société, ou bien d’un film explicatif sur l’arrivée d’un nouvel outil dans votre entreprise, l’objectif reste le même : intéresser le spectateur. Et que votre spectateur ait 8 ou 98 ans, la technique est la même pour déclencher son intérêt. Il s’agit de capter son attention en lui remémorant sa passion pour les histoires, cette passion qu’il hérite de son enfance. Nous avons tous été formatés au story-telling, à cet art de raconter une aventure. Peu importe l’âge, la catégorie sociale, le domaine d’activité dans lequel se trouve votre spectateur, cette personne a été éduquée avec cet unique axe commun. Les histoires sont les premières choses qui ont pu déclencher son réel intérêt, alors pourquoi les arrêter ?

Se faire remarquer, surprendre et être surpris n’est plus aussi facile aujourd’hui. Nous vivons dans un monde où nous sommes constamment à la recherche d’un buzz ; un buzz qu’il est de plus en plus difficile à atteindre tant notre œil est sollicité. Devant la montée en puissance de l’accès à la communication audiovisuelle, elle est devenue omniprésente. Nous sommes mitraillés d’images, sollicités toute la journée par la vidéo. Alors nous devenons de plus en plus exigent. Il est maintenant difficile pour les entreprises de capter l’intérêt des potentiels clients et se démarquer dans leur film corporate. Il y a alors deux possibilités pour une vidéo de se différencier des autres : par l’image mais aussi, et surtout, par le scénario. Si les publicités « Lait drôle la vie » de Monoprix, ou encore « L’amour » de Intermarché ont créé le buzz, ce n’est pas uniquement pour la qualité de l’image (bien qu’elle y participe énormément), mais aussi et surtout pour l’histoire qui est racontée.

Scénariser pour mieux vendre

La scénarisation déclenche des émotions, vous l’aurez compris. Des émotions, oui, mais pas que ! Scénariser permet aussi de glisser des messages pragmatiques. A l’intérieur de toute histoire, se cache une morale, un fondement rationnel. L’émotion qui se dégage d’une histoire permet de cacher avec subtilité le réel message de la publicité. Prenons par exemple la publicité « lait drôle la vie » de Monoprix. L’histoire racontée est celle d’un petit garçon qui tombe amoureux d’une petite fille de son école. Chaque jour, il lui laisse un nouveau mot attendrissant découpé dans les packagings des produits Monoprix. Puis, elle déménage. Les deux enfants se retrouvent ensuite par hasard au lycée où il découvrira qu’elle ne l’a pas oublié et a conservé tous ses papiers dans son casier. Une histoire plutôt émouvante, non ? Elle cache pourtant un message publicitaire et marketing. A travers ce scénario, l’entreprise souhaitait tout simplement communiquer sur son 85ème anniversaire. Mais elle n’aurait jamais obtenu ce buzz si elle avait choisi de faire une simple interview du dirigeant. Ce choix de narration lui a permis la création d’une relation avec le public, qui était ravi de se retrouver face à une histoire qu’on lui raconte et qui lui provoque des sensations. Et le message publicitaire est alors beaucoup mieux perçu par le public, et donc plus impactant.

Scénariser pour mieux vendre
Les étapes de la scénarisation

Les étapes de la scénarisation

« Ok, même si je parle de mon entreprise, je dois penser à la scénariser et à raconter une histoire à mon audience. Une histoire, oui mais laquelle ? Je n’ai pas le packaging ou l’influence de Monoprix moi ! »
Concrètement et à l’échelle de votre entreprise, votre scénario ne sera pas à l’image de celui d’Avatar ou d’Indiana Jones. Mais il pourra être à l’échelle de celui de Monoprix, que votre entreprise ait la même importance ou non. Réaliser un film scénarisé, ce n’est pas si compliqué. Il nécessite un temps de réflexion et un temps de création supplémentaire, et dans ce sens sera plus onéreux qu’un film reportage. Inventer un scénario demande plus de travail pour nous autres : agence de production vidéo, concepteur rédacteurs, directeurs artistiques, réalisateurs. Même s’il serait plus simple de venir capter quelques images, rédiger une voix off et composer une musique sur mesure pour produire un film, notre domaine regroupe des métiers de passionnés. Nous choisirons toujours la création bien qu’elle s’accompagne de difficultés supplémentaires : et c’est là que la magie s’opère, là où la passion s’anime.

2018-07-11T10:30:37+00:00