Quelles sont les idées de concepts vidéo qui cartonnent ?

Le format vidéo inonde notre quotidien : publicités, vidéos gamer, tutoriels et tutti quanti. La consommation se faisant de plus en plus sur mobile, on assiste désormais au développement de formats courts et adaptés à une consommation nomade. Mais alors, comment réussir à se démarquer dans un environnement baignant de contenus vidéo de toutes sortes ? Quelles sont les idées de concept qui cartonnent ? Nous avons enquêté pour vous !

Les références et l’émotion

Une vidéo qui fonctionne est une vidéo qui touche sa cible.
Par exemple, si vous cherchez à atteindre un jeune public, nous vous recommandons de vous familiariser avec leurs modes de vie. Il faut vous demander ce qu’ils font de leur journée. Prenons l’exemple de l’empire des jeux vidéo. Renseignez-vous sur les plus populaires, parlez leur langue et intégrez des références dans votre vidéo.

Les Youtubers ont aussi le vent en poupe ces dernières années. Sur quoi repose leur concept ? L’émotion. Ils nous font rire ! Alors soyez drôle (quand c’est possible). Lorsqu’une vidéo déclenche chez nous une émotion, elle peut devenir virale. Provoquer une émotion peut pousser à accomplir une action. En effet, les sentiments éprouvés au moment du visionnage influencent notre comportement, allant jusqu’à nous donner envie de partager afin de faire découvrir le contenu à notre communauté. Prenons un exemple concret, lorsqu’un ami à vous vous raconte une blague et que vous la trouvez super drôle. Vous allez certainement, à votre tour, la raconter à votre entourage et votre entourage fera de même avec ses amis et ainsi de suite. Et bien, c’est exactement ce qui se passe sur Internet et les réseaux sociaux en général. Il est donc primordial de générer de l’émotion dans vos vidéos. Pourquoi ne pas faire une vidéo humoristique (qui a pour but de divertir le public). Si une vidéo est drôle, elle se propagera.
Dans tous les cas, comprenez que toutes les vidéos partagées sur les fils d’actualités sont des vidéos qui, d’une façon ou d’une autre, racontent, valorisent, émeut.

Les retours d’expérience

Vous en avez certainement déjà vu. Une fille (ou un garçon) reçoit un produit et fait un topo sur ce qu’elle en pense. Ce genre de contenu inonde les réseaux sociaux que ça soit sur Snapchat, Instagram ou bien encore Youtube. Ces jeunes sont devenus de nouveaux et nouvelles inspiratrices et leurs vidéos sont visionnées, likées et partagées. Ils drainent des centaines de milliers d’abonnés simplement en testant des produits, en essayant des nouveautés, et en donnant des conseils. Les marques ont d’ailleurs bien cerné ce potentiel. Elles surfent désormais sur des influenceurs ayant une grande communauté dans leur secteur (ex. mode, beauté, sport etc.). Alors, si votre but est de devenir une personnalité dans le milieu du bien-être ou de la beauté en général, vous pouvez vous lancer et tenter de créer des vidéos de marque. Parlez de votre expérience d’utilisation des produits et réfléchissez à de nouveaux tuto beauté, à des astuces et conseils pratiques et filmez-les.

Le timing

Quand l’intention première du créateur n’est pas de diffuser (cela peut être une vidéo avec des amis, lors d’une soirée ou bien lors d’une sortie), on parle alors de vidéo devenue virale non intentionnellement. C’est principalement le moment du partage qui va influencer le succès (ou non) du contenu.
Plus une vidéo génére de partages dans les jours suivant sa publication, plus sa portée sera élevée. Certains sites vous conseillent des jours et heures de publications. Mais pour vraiment toucher votre cible, vous devez comprendre vos statistiques. Sur Facebook par exemple, vous avez accès à des statistiques précises. Vous pouvez comprendre quand vos abonnés sont les plus présents et ainsi cibler vos dates et heures de publications. Chaque réseau social a ses propres usages et chaque public à ses habitudes de consommation de contenu, il est donc important d’avoir toutes ces cartes en main pour espérer voir ses vues décoller !

Des formats qui ont le vent en poupe

Ils sont partout ! Ces nouveaux formats qui circulent, mais si, vous savez forcément de quoi je parle. N’avez-vous jamais entendu parler des vidéos “Brut” ou bien encore de “Konbini” ?

Cette marque a réussi à s’imposer dans le paysage médiatique, mais à travers quel concept ? Les vidéos “Brut” ont un format carré, vous savez, comme sur Instagram. Leurs productions durent généralement moins de 5 minutes. Leurs sujets ? L’actualité, la société, des vidéos sociales à disposition sur les réseaux sociaux, que ce soit des témoignages ou des interventions de personnalités politiques.

Passons à Konbini maintenant. Média vidéo lancé en 2008, un format 16/9 sur Facebook ou carré sur Instagram qui respecte les codes des plateformes. Son format le plus populaire ? Le « Fast & curious ». Leur concept est en réalité assez simple. Il pose une question à leur invité en lui laissant deux choix possibles de réponse. Dans un temps assez court, une dizaine de questions sont posées, rendant l’interview dynamique, divertissant et spontané pour le spectateur.

Pourquoi ces deux marques fonctionnent sur Internet ? Leurs formats sont adaptés à la consommation nomade (sur smartphone, tablette etc.). Elles ont créé des nouveaux concepts d’info-divertissement où la forme devient plus importante que le fond. Les informations sont parfois réadaptées pour “plairent” à leur cible, là est toute la différence avec les médias engagés. Quoi qu’il en soit, leur succès vient du fait que le format est adapté aux réseaux sociaux et leurs contenus sont visualisables à n’importe quel moment. Les sous-titres offrent à l’internaute la possibilité de les lire dans toute situation (plus besoin de son, plus besoin d’écouteurs).

Vous l’aurez compris, certains concepts cartonnent mais le concept seul ne suffit pas à générer des vues et des partages. Il faut aussi comprendre les modes de diffusion, ses cibles et réussir à les toucher d’une manière ou d’une autre. Restez connecté, on vous concocte d’autres articles !