Le métier de motion designer ou d’animateur

Un motion designer ou animateur (motion = mouvement, designer = dessinateur) a pour mission de concevoir puis de mettre en mouvement des images/illustrations pouvant avoir des styles graphiques très différents (3D, crayonné, white board, stop motion, storytelling, …).

Son rôle est essentiel puisqu’il est à la fois créateur (il imagine ce que pourra être la vidéo en motion) et technicien (il travaille sur les éléments qu’il faudra créer, assembler puis mettre en mouvement).

Il est impliqué sur toute la chaine de production d’une animation en motion design : depuis sa création jusqu’à la synchronisation musicale parfois.

Le motion designer se base le plus souvent sur le script de la voix-off (s’il y en a une) pour créer une ébauche de story board qui illustre les premières idées à animer. Cela lui permet de poser son inspiration sur papier et de pouvoir en discuter par la suite avec son client.

Il élabore ensuite un story board sous forme de « planches » successives qui viendront enfin s’animer.

Il est donc important que le motion designer recueille en amont l’ensemble des éléments essentiels que le client souhaite mettre en exergue dans son projet (mots clés, rôle et principales missions de l’entreprise, style graphique, …).

Le métier de motion designer ne doit pas être confondu avec celui d’illustrateur qui, lui, imagine et crée des illustrations statiques qui viendront ensuite s’animer grâce à l’aide d’un animateur ou motion designer.

Le métier de motion designer ou d’animateur
Quelle formation est alors recommandée pour devenir motion designer ?

Quelle formation est alors recommandée pour devenir motion designer ?

Aujourd’hui, aucune école n’est uniquement consacrée au motion design et si l’on remonte quelques années en avant, aucune formation n’y était encore moins dédiée.

Néanmoins la majorité des écoles artistiques commencent à proposer des cursus spécialisés ou, à tout le moins, commencent à l’enseigner : les Gobelins, l’ENSAD, les ESAD, l’ESMA, l’Ecole Multimedia, Supinfocom, l’ENSL, ou encore l’ISCOM.

Il existe aussi des formations, des stages plus courts, ainsi que des masters professionnels pouvant être pris en charge par des organismes de formation et qui forment au motion design.
Il est également possible de se former soi-même en « autodidacte ». L’essentiel pour se faire une clientèle étant la qualité des réalisations en motion design, bien que pour intégrer une agence de production audiovisuelle, un diplôme soit souvent nécessaire.

Quelle(s) compétences sont requises ?

Des connaissances en informatique sont nécessaires pour pouvoir assimiler et manipuler facilement les différents logiciels de motion design.

Avec quels outils les vidéos de motion design sont-elles créées ?

Selon le type d’animation motion design que l’on souhaite réaliser il existe différents logiciels dont les plus connus sont : After Effects, Cinema 4D, Fusion 7, Nuke ou encore Premiere, Photoshop et Flash.

Le plus utilisé est de loin After Effects. C’est un logiciel de « compositing » conçu par Adobe pour tout ce qui concerne les animations graphiques et les effets visuels. Il se base sur une superposition de calques pour créer une composition animée (d’où le terme de « compositing »).
Son avantage ? Il permet de créer des animations dédiées à différents supports de diffusion (télé, web, mobile, …) à partir de divers fichiers (jpeg, png, psd, ai, avi, mov, …).

Cependant After Effects n’est pas le seul logiciel dédié au motion design et un de ses concurrents directs pourrait être Fusion 7. Utilisé pour de nombreux films à effets spéciaux (Hunger games, Thor, etc…) il permet de créer tous les effets spéciaux que vous souhaitez, que vous soyez débutant, amateur aguerri ou professionnel. Il existe par ailleurs en version gratuite (suffisante pour des productions personnelles ou professionnelles de moindre ampleur) ou payante pour des gros projets (partage de calculs sur plusieurs machines, travail d’image en stéréoscopie 3D, etc…).

Parmi les autres logiciels de motion design les plus fréquemment utilisés, il y a Cinema 4D qui est davantage utilisé pour la création 3D : il permet entre autres de modéliser, texturer et animer vos projets.

Pour résumer, il existe différents logiciels destinés à l’animation en full motion design. Logiciels qui peuvent être plus ou moins adaptés au projet que l’on souhaite animer.

Au-delà des logiciels d’illustration et d’animation, du matériel peut également être nécessaire pour un projet en motion design : que ce soit pour l’enregistrement ou la prise de vues (appareil photo pour films HD, caméra, etc…).

Avec quels outils les vidéos de motion design sont-elles créées ?