Archives par mot-clé : matériel de production audiovisuelle

Entreprise : pourquoi présenter ses vœux en vidéo ?

La fin de l’année arrive à grands pas et vous souhaitez apporter une touche d’originalité à vos vœux ? Laissez de côté les courriers lancinants (que personne ne lit vraiment) et découvrez pourquoi il faut choisir la carte de vœux vidéo ! 

La carte de vœux vidéo : soyez original (et écolo)

La période de voeux est un marronnier pour les marques, c’est un moment essentiel. Il faut réussir à être à la fois original et corporate. Définissez bien votre objectif et le message que vous souhaitez faire passer. La vidéo vous aide à laisser parler votre créativité, profitez-en pour vous démarquer !

Voici quelques idées pour apporter de l’innovation à vos vœux vidéo :

La forme que vous choisirez peut être un facteur de différenciation et d’originalité. Dans tous les cas, n’hésitez pas à pousser la personnalisation de votre carte de vœux vidéo : vos services, vos couleurs, votre logo, votre baseline, bref = votre image. Votre notoriété sera positivement impactée. Voici l’exemple de carte de voeux réalisée pour Alliance Paysage, un projet qui ressemble à la marque grâce à l’utilisation de plusieurs animations. 

carte de vœux vidéo

La carte de vœux vidéo : soyez authentique 

Faire le choix d’envoyer vos voeux en vidéo peut aussi être le bon moment de fédérer vos collaborateurs. Démarrez cette nouvelle année sur les chapeaux de roue en augmentant la motivation et la collaboration entre vos salariés ! Inspirez-les avec un message personnel réalisé par le PDG si possible. Brisez le mur entre la direction et les employés avec une petite attention sympa ! 

Cela peut être également le moment de fixer des objectifs. Pensez une vidéo tournée vers l’avenir en abordant par exemple vos prévisions de l’année prochaine. 

Votre carte de voeux s’inscrit dans votre stratégie de content marketing. Vous adaptez votre discours en rappelant certains éléments qui vous différencient (une égérie, une bande sonore, un logo reconnaissable etc.).

Vous pouvez jouer sur l’émotion en remerciant vos collaborateurs pour tout ce qu’ils ont accompli. Lorsqu’on est directeur, il est parfois aisé d’oublier (entre les délais, les urgences etc.) tout ce que notre équipe réalise au quotidien. Rappelez vos moments spéciaux et ravivez la motivation

Captez vos clients, fournisseurs et collaborateurs 

Votre carte de voeux peut toucher tout le monde : vos clients, vos fournisseurs ainsi que vos collaborateurs. Cette exemple de carte de voeux réalisée pour Alliance Paysage met en avant le coeur de métier de l’entreprise. Le message principal vise à montrer aux clients que la société propose une multitude de possibilités pour leur jardin. 

L’avantage de la carte de voeux vidéo, outre l’originalité du support, réside dans sa facilité de transmission. Envoyez-la par mail, messenger, via les réseaux sociaux ou encore sur votre site internet, toutes les possibilités s’offrent à vous (et les arbres vous remercient).

Vous pouvez aussi décider de présenter votre nouvelle offre ou votre nouveau produit à travers une présentation décalée. Ainsi, vous laissez le souvenir de vos voeux plutôt sympas et originaux et également celui de votre nouveauté ! Plutôt cool non ?

Comment réaliser une carte de voeux vidéo ?

L’équipe Bprod propose plusieurs solutions, il y en a pour tous les goûts !

  • Vous voulez une carte de voeux créative, originale qui affirme votre positionnement ? Le full motion design vous séduira à tous les coups !
  • Vous voulez quelque chose de rapide et efficace ? Choisissez l’option achat d’art !
  • Votre principal atout ? Vos collaborateurs ! Passez en mode Face cam’ et affirmez votre culture d’entreprise !

Bproduction dispose de tout le matériel de production audiovisuelle nécessaire à la production de vos films publicitaires, vos films d’entreprise, vos films institutionnels et même vos carte de voeux ! Quelque soit votre choix de format vidéo, rendez vos voeux géniaux et impactants ! Pour clôturer l’année en beauté, contactez l’équipe Bprod ! Accompagnement et originalité garantis !

Comment réussir une campagne de marketing vidéo ?

La vidéo étant devenue un canal essentiel pour les spécialistes du marketing, il est important d’avoir toutes les clés en main pour un rendu optimal et de qualité. Un tel projet demande un réel investissement, c’est pourquoi il faut bien réfléchir à toutes les étapes. Découvrez toutes les étapes d’une campagne marketing vidéo ! Cet article vous aidera à avoir les idées un peu plus claires 🙂

La réflexion : first step

Vous êtes au début de votre réflexion. Sachez que la vidéo marketing permet d’accroître votre notoriété, de mettre en avant votre originalité et également de vous rendre plus attractif. Commencez tout d’abord par établir une stratégie :

  • Qui sont vos cibles ?
  • Qui sont vos personas ?
  • Votre campagne s’articulera-t-elle en plusieurs vidéos ? (exemple : en série)
  • Sous quel format ?
  • Sur quelle plateforme ? Pour quel média ?
  • Qu’attendez-vous de cette campagne ? (exemple : achats, recrutement, notoriété)
  • Quel est le budget ?

Soyez précis dans vos réponses, pensez à l’intégralité de votre projet. La rigueur permet de savoir si vos idées sont réalisables.

La rédaction d’un brief : un concentré d’infos

Une fois l’étape de la préparation terminée, réalisez un brief. Réunissez toutes les informations nécessaires à la réalisation de votre projet. Soyez le plus précis possible :

  • Rappelez le contexte et la problématique
  • Expliquez vos objectifs
  • Précisez votre cible
  • Définissez le message à faire passer : ton de votre vidéo, tentez de répondre aux questions : WHO / WHEN / WHAT / WHY / WHERE
  • Réalisez un benchmark pour avoir un bon aperçu de ce qui a déjà été fait et des résultats obtenus
  • Indiquez le délai de réalisation ainsi que le rétro-planning
  • Établissez un budget, il peut être approximatif au départ, mais il est toujours bon d’avoir une idée de fourchette de prix au moins pour connaître les possibilités vis-à-vis de notre budget

Remettez ensuite ce document aux membres de l’équipe pour une meilleure coordination entre tous les pôles.

L’élaboration du scénario : longue mais essentielle

Pour l’écriture de votre scénario, gardez toujours à l’esprit votre message et votre cible. Avoir un scénario vous permettra d’être plus serein le jour du tournage. Réfléchissez bien à votre histoire, à la connexion que vous souhaitez établir avec votre audience. Une bonne vidéo passe par un script de qualité, aidez-vous de votre brief, il vous guidera. Faites relire et corriger le scénario par toute l’équipe pour être bien sûr que tout est en ordre (comme la syntaxe par exemple).

Le matériel : professionnel pour un résultat optimal

Réaliser une campagne de marketing vidéo qui fonctionne c’est aussi avoir à disposition un équipement digne de ce nom. Il est rare de pouvoir tourner un film seul (voire même impossible). Il est essentiel d’être entouré par des professionnels, des personnes compétentes, qui savent manier les outils. Vous pouvez faire appel à nos équipes pour un rendu à la hauteur de vos ambitions.
Quoi qu’il en soit, avant un tournage, il est important de vérifier le matériel à votre disposition : carte SD, batteries (et batterie de secours), accessoires (trépied, filtres, grand angle ….), kit de nettoyage, micro/perche, éclairage.

Le tournage : le challenge sur le terrain

Le tournage consiste à enregistrer les séquences qui serviront plus tard au montage. Votre projet se concrétise. Comme pour tout rendez-vous, arrivez sur les lieux en avance. Vérifiez l’éclairage, le décor, l’environnement dans son ensemble. Si vous tournez dans un studio, préparez l’installation de la salle (lumière, caméra etc.). Il ne faut pas hésiter à tourner beaucoup et à faire des plans additionnels, cela peut toujours servir.

Voici un petit récapitulatif des mots que vous pouvez entendre sur le plateau du tournage :

  • Silence ! On tourne : signale à toute l’équipe le début du tournage
  • Séquence 1, prise 2 : indication pour le montage
  • Action : les acteurs peuvent commencer à jouer
  • Coupez : indique une fin de prise
  • Regard Cam : lorsqu’un figurant regarde l’objectif de la caméra pendant une prise alors qu’il ne devrait pas

Cette liste n’est pas exhaustive, le vocabulaire de la vidéo et du cinéma en général est très vaste.

Le montage vidéo : la retranscription du besoin

Après l’étape du tournage, vient celle du montage. Le monteur importe toutes les vidéos sur son logiciel puis il passe au dérushage, c’est-à-dire à la sélection des plans retenus pour leur qualité. Ensuite, il fait le choix de la musique (attention aux droits d’auteur). Si vous souhaitez une création sur-mesure nous vous conseillons l’agence ABC Voice.
Il faut ensuite assembler toutes les séquences, le montage doit être en adéquation avec le choix de votre musique. Une fois cette phase terminée, le projet est exporté et présenté pour validation finale.

Bien diffuser pour gagner en visibilité

Une fois que votre vidéo est produite et validée, il est temps de la diffuser afin de lui donner toute la visibilité qu’elle mérite ! Établir une stratégie de diffusion est primordial. C’est l’un de vos derniers challenges, la dernière étape de votre stratégie de communication, mais elle n’en est pas moins importante. Nombre de personnes pensent que diffuser un contenu, c’est le publier simplement sur tous les réseaux sociaux. FAUX ! Le choix des plateformes sur lesquelles vous allez mettre en ligne votre vidéo dépend de plusieurs critères : nature, format, cible, objectifs. Chaque réseau possède ses propres spécificités. Renseignez-vous donc sur leurs caractéristiques avant de faire votre choix, vous pourrez ainsi adopter une stratégie pertinente et efficace.
À chaque stratégie, sa plateforme vidéo, c’est pourquoi il faut vous demander “Quelle plateforme de vidéo est la plus adaptée à mon projet ?”

Pour vous aider dans votre réflexion, voici quelques exemples de particularités à prendre en compte :

  • Sur Facebook : privilégiez le format natif et pensez aux sous-titres
  • Sur Instagram : misez beaucoup sur l’esthétisme et la créativité
  • Twitter est centré sur l’actualité, si vous publiez votre vidéo sur ce réseau social c’est qu’elle aborde une problématique actuelle
  • Sur YouTube, assurez-vous d’avoir une cohérence entre toutes vos vidéos, vous pourrez ainsi fidéliser votre audience. C’est aussi une plateforme qui vous apportera un petit plus pour votre référencement (merci Google).

Et voilà, vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir votre campagne de marketing vidéo ! Si vous souhaitez aller plus loin, l’équipe Bprod vous accompagne tout au long de votre projet, ne cherchez plus de prestataire, contactez-nous !

5 conseils pour réussir une vidéo interview

Dans le domaine de l’audiovisuel, la vidéo interview est l’un des formats les plus utilisés, notamment au niveau des vidéos d’entreprise, pour insister sur l’expertise d’une personnalité précise par exemple. Réaliser une telle vidéo n’est pas une tâche facile. Cela nécessite de la rigueur, de la concentration et de la préparation et c’est tout l’objet de notre premier conseil.

Conseil n°1 : de la pré-pa-ration !

Tous les professionnels vous le diront, une interview réussie (ou tout autre format) est une vidéo minutieusement préparée. Cela peut vous paraître évident (ou pas d’ailleurs), mais bien l’organiser est une phase essentielle.

Voici donc une liste non exhaustive des questions qu’il faut vous poser :

  • Quel est votre sujet ?
  • Avec qui souhaitez-vous l’aborder ? (exemple : un expert, un client)
  • Quel ton désirez-vous insuffler à votre échange ? (exemple : humoristique, solennel)

Prendre contact

Après avoir répondu à ces questions, vous pouvez entrer en contact avec la ou les individu(s) que vous allez devoir interviewer. C’est essentiel pour deux choses :
Premièrement, parler avec cette personne peut lui apporter de la confiance en vous. Il n’est pas facile pour tout le monde de se retrouver devant une caméra.
Deuxièmement, cela vous permettra de la connaître et donc de mieux ajuster vos questions par la suite. Ce qui nous amène à la prochaine étape. Penser, organiser et noter vos questions (pour ne pas les oublier le jour J). Préférez les interrogations ouvertes, permettant de développer une réponse, et pas uniquement un « oui » ou un « non » comme dans le cas de questions fermées.
Ensuite, entretenez-vous avec la personne, expliquez-lui la façon dont les choses vont se dérouler (par exemple, le fait qu’il y aura plusieurs prises). Votre rôle est aussi de la rassurer, elle n’a pas été choisie par hasard, elle maîtrise parfaitement votre sujet. Ne lui dévoilez pas pour autant toutes les questions, l’imprévu génère souvent de bonnes surprises.

Mais l’inattendu n’est pas toujours synonyme de réussite, c’est d’ailleurs le cas du choix de votre lieu de tournage, il doit être réfléchi et étudié scrupuleusement, ce qui nous amène au conseil suivant.

Conseil n°2 : ne lésinez pas sur le repérage des lieux

Villa, grange, appartement, maison d’architecte, chalet en bois, tout lieu peut devenir, le temps d’un tournage, un décor idéal pour votre interview. Le lieu que vous allez choisir est un composant capital pour votre prise de vue. Vous devez alors effectuer un repérage afin de veiller à ce que cet endroit réponde aux critères suivants : un intérieur avec une superficie suffisante pour pouvoir placer tout votre matériel, des facilités de stationnement pour vous garer à proximité lors du déchargement de vos caméras par exemple. Si vous prévoyez de tourner à 10h du matin, effectuez votre repérage à la même heure. Pourquoi ? Pour vous permettre de vous rendre compte de tout ce qui ne va pas : un éclairage trop faible, des bruits ambiants (circulation, vent etc.). C’est un aspect indispensable de la préproduction.

Interview pour la réalisation d’un film corporate


Si votre objectif est de réaliser une interview au service d’un film corporate, vous pouvez par exemple filmer dans les locaux de l’entreprise en question. Pourquoi ? Car votre but est d’humaniser leur activité, leur marque, quoi de mieux que d’interroger les salariés directement dans leur milieu de travail ? Notre projet pour SBT / GS1 en est un bon exemple.

Interview pour la réalisation d’un film publicitaire


Si vous voulez plutôt réaliser une interview au service de la mise en avant d’un produit, vous pouvez par exemple interviewer un client satisfait. C’est ce que l’équipe Bprod a mis en oeuvre pour la société Becton Dickinson. En dévoilant un discours dans le lieu de l’expérience en question vous reflétez le niveau de satisfaction d’un réel consommateur.

Dans tous les cas, il est essentiel de vérifier votre lieu de tournage : faire un peu de rangement, enlever les éléments non esthétiques tels que les poubelles, les vestes, les sacs à main. Autre petit tip important, pensez également à placer des objets stratégiques dans votre champ comme des kakémonos ou des roll-up corporate.

Il n’est pas toujours évident de repérer un lieu de tournage parfait. Les contraintes peuvent être nombreuses et il faut savoir faire preuve de souplesse.

Conseil n°3 : variez vos plans

Réaliser une vidéo interview ne veut pas forcément dire concevoir une vidéo composée d’un seul plan, caméra posée, car votre public s’ennuierait beaucoup. Vous devez tourner vos ensembles de plans comme une boîte à outils dans laquelle vous venez vous servir pour transmettre une émotion.

Voici quelques conseils pour diversifier vos prises de vues :

  • Entrecoupez l’interview par des plans courts d’objets ou de vues différentes pour cadencer la vidéo
  • Diversifiez vos plans : gros plan, plan américain, plan d’ensemble, plan général. Il faudra ensuite les alterner au moment du montage pour donner un résultat dynamique
  • Changez vos mouvements de caméra. Le travelling et le zoom donneront du rythme à votre interview

Éliminez ensuite les propos redondants et les hésitations lors de votre montage. Il faut que cela soit fait de façon parfaitement fluide et invisible à l’oeil du spectateur, qui pourra ainsi se concentrer sur votre sujet.

Conseil n°4 : munissez-vous du bon matériel

Réussir une interview peut paraître plus facile que ça en a l’air. Avant de vous lancer dans la production, réfléchissez au matériel donc vous allez avoir besoin. Si votre vidéo n’est pas stabilisée et que votre son est mauvais, elle n’aura pas un grand succès (voire même pas de succès du tout).

Pour éviter une telle catastrophe, l’équipe Bprod vous a concocté une présélection du matériel indispensable pour ce type de format :

  • Une caméra (vous vous en serez douté).
  • La prise de son doit être réalisée en même temps que votre prise de vue. Nous vous conseillons d’utiliser un micro-cravate, par sa petite taille et son système d’attache facile d’utilisation il est très facile à dissimuler à l’écran. En plus, il vous permettra de cibler votre source sonore (à la différence des micros présents sur vos caméras).
  • Un trépied. Vous pensez pouvoir vous en passer ? Terrible erreur, le trépied vous garantit la stabilisation de votre caméra.
  • Un éclairage d’appoint. Ce que vos yeux voient et ce que l’objectif de votre caméra capte est tout à fait différent, cette dernière a besoin de beaucoup plus d’éclairage. Le meilleur environnement pour un tournage est celui dans lequel vous aurez un contrôle total de l’éclairage. Plusieurs options s’offrent à vous : lampes à pinces, lampes de studio, tout dépend de votre budget. Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons l’éclairage en trois points, qui répond parfaitement aux besoins pour des interviews.

Avoir du bon matériel c’est bien, mais penser à le vérifier c’est mieux : effectuez des prises test et pensez à recharger vos batteries !

Conseil n°5 : De la vé-ri-fi-ca-tion

Ça y est ! Tout est dans la boîte (enfin c’est ce que vous croyiez). Vous remballez tout votre matériel, vous arrivez devant votre ordinateur pour commencer le dérushage et vous vous rendez finalement compte qu’il vous manque une scène ! Pour ne pas à avoir à vivre une telle situation, nous vous conseillons de visionner, même en accéléré, les rushes d’interview que vous avez filmé avant de replier votre trépied, de débrancher le micro-cravate, de démonter vos lumières et de laisser partir l’interviewé. Cela peut vous paraître bête de souligner un tel point, mais parfois (dans la précipitation par exemple), cette étape peut être occultée.

Alors convaincu(e) par l’interview ? Nous espérons que cet article vous aura été utile. Si vous souhaitez faire réaliser votre vidéo interview par des professionnels, vous pouvez nous contacter. Nous vous suivons tout au long du projet et nous privilégions les échanges fluides et créatifs.